Myriam et Philippe du Cher

Version imprimablePDF version

Bonjour,

Myriam et Philippe du Cher (photo) Nous avons rencontré Tania et Zlatka de l’agence de médiation « Mon enfant » à l’occasion de la proposition d’apparentement qui nous a été faite en Décembre 2014 pour une fratrie de deux garçons, Tim et Nicolas, âgés de 8 et 10 ans. Le contact est très vite bien passé entre nous.
Dès qu’il lui a été possible de le faire, Tania est allée prendre des informations sur les enfants pour voir comment ils allaient afin de nous rassurer. Zlatka, de son côté, était notre interlocutrice privilégiée en France pour chacune de nos inquiétudes et était toujours disponible pour répondre à nos questions. Ensuite elles nous ont toutes les deux aidées à organiser le voyage jusqu’à Silistra (à plus de 400 km de Sofia) et à préparer les rencontres, une fois sur place, avec les différentes personnes qui s’occupaient des enfants (médecin, maîtresse d’école,…).

Lors de notre premier séjour en Bulgarie pour faire la connaissance des enfants, nous avons retrouvés Tania à l’aéroport de Varna et nous avons ensuite fait les derniers kilomètres ensemble. Pendant le trajet, elle nous a aidés à nous préparer à la rencontre de Tim et Nicolas. Ensuite, pendant toute la semaine, elle nous a accompagnés à chaque visite. Son choix d’hôtel était idéal : tout proche de l’institution, très propre et très calme, il nous a permis de profiter des garçons en toute tranquillité. Sa connaissance des lieux et des institutions locales ont été très efficaces.

Le contact avec les enfants s’étant bien passé, nous avons donné notre accord à la poursuite de la procédure à la fin de la semaine. Sachant qu’il y aurait au moins trois mois avant nos prochaines retrouvailles, nous avons convenu avec Tania d’envoyer régulièrement des courriers et des colis aux enfants. Nous avons convenu en plus, de faire un « skype » avec les enfants toutes les 3 semaines environ. Tania s’est donc rendue à Silistra pour chacune de ces rencontres où nous avons pu nous voir. Lors de ces skypes, Tania a également eu l’autorisation d’emmener les enfants en promenade au jardin d’enfants. Chacune de ces sorties nous a permis d’entretenir le lien entre les enfants et nous. Elles ont permis également de les préparer à leur future vie en France. Les enfants apprécient énormément Tania, ils la respectent et l’écoutent.

En parallèle, au cours de cette période transitoire, Zlatka nous tenait régulièrement au courant de l’avancée de notre dossier. Elle répondait toujours présente pour nous aider à nous préparer à l’arrivée des enfants  et nous a indiqué des livres et témoignages intéressant à consulter ….

Quand nous sommes allés les chercher en juin à Silistra, les enfants nous reconnaissaient et étaient très contents de nous voir. Le fait que nous soyons avec Tania les a mis en confiance. Cette seconde semaine commune a aussi été très bien préparée par Tania. Nous sommes allés chercher les enfants avec elle puis nous les avons ramenés à Sofia. Nous avons ensuite vécu 6 jours avec les enfants dans l’appartement de l’agence, situé au centre ville de Sofia. Tania a été avec nous presque chaque jour, ce qui nous a bien aidé à établir le lien tout en faisant des escapades touristiques autour de Sofia. Sa connaissance des lieux nous a grandement aidés à faire des activités avec les enfants.

Le départ de Bulgarie n’a pas été une coupure nette avec l’agence:

A notre arrivée en France, les enfants étaient désorientés et comme ils ne connaissaient pas la langue, nous avons eu des difficultés pour établir avec eux le cadre dont nous avions tous besoin. Nous avons donc recontacté Tania qui s’est aussitôt rendu disponible pour faire un skype : son influence s’est tout de suite fait sentir et les garçons ont très rapidement changé leur comportement et se sont calmés. Nous avons ensuite pu la revoir deux mois plus tard pour préparer les enfants à la rentrée scolaire de Septembre.

Avec le recul, nous devons beaucoup à Tania qui a bien su préparer les enfants à leur future vie.
Les enfants demandent encore de ses nouvelles et nous la revoyons encore. Chacune de ces reconnexions avec la Bulgarie se fait sans nostalgie ou rancœur.

Nous remercions également Zltaka pour son soutien et sa grande disponibilité tout au long de la procédure.

L’agence « Mon enfant » a été pour nous plus qu’un intermédiaire. Ce sont des personnes sur lesquelles nous avons pu compter et que nous pouvons toujours contacter en cas de besoin. Elles ont à cœur à ce que les enfants adoptés de Bulgarie soient heureux dans leur nouvelle famille et s’impliquent beaucoup pour favoriser la réussite de cette belle aventure familiale.

Share